Recherche
Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'interimaire Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'intérimaire, édition 2017.
Vous pouvez aussi nous contacter afin de le recevoir gratuitement par courrier.
Accueil > Actualités - Groupe Manpower > Communications - informations > Elections 2017, pour qui faudra-t-il voter ? La CFTC Manpower agit auprès de (...)

harcèlement / discrimination
santé / sécurité au travail
représentants
salaire / 13e mois
sanctions / contentieux
CE Siège
CE Ile-de-France
CCE - Section nationale CFTC
CE Est
CE Sud-Est
CE Ouest
CE Nord
CE Sud-Ouest

Elections 2017, pour qui faudra-t-il voter ? La CFTC Manpower agit auprès de vous

mercredi 14 décembre 2016

Souvent discrets mais efficaces, vos représentants CFTC abordent et traitent tous les problèmes collectifs ou individuels rencontrés par les salariés

Quelques exemples sur ces précédents mois :

En procédant à une alerte DP sur les difficultés d’usage informatique, à partir de vos
témoignages, Antonella représentante CFTC, a pu identifier un problème d’accompagnement du déploiement de nouveaux outils. Vos témoignages et son analyse, transmis cet été aux différentes directions concernées permettent de mettre en responsabilité l’employeur, plutôt que de le laisser mettre la pression sur les salariés (horaires et les objectifs). Libre et autonome dans son action, Antonella prépare une diffusion du rapport sur le périmètre audité.

En accompagnant une salariée permanente aux Prud’hommes, Jean-Marie représentant CFTC a assuré sa défense en audience avec l’aide d’un avocat sur une partie du dossier. La salariée a pu faire reconnaître l’inégalité de traitement qu’elle subissait et obtenir un rappel très conséquent de primes. Conscient de la solidité du dossier, Manpower a finalement abandonné l’appel qu’il entendait former contre la décision.
Le même type de dossier a permis à une autre collègue d’obtenir également réparation sur ses montants de primes.

Alors que la famille d’une jeune collègue suicidée avait saisi d’autres représentants du personnels Manpower au CHSCT qui n’avaient pas jugé devoir donner suite, l’inspection du travail a alors orienté une autre salariée de l’agence concernée vers l’équipe CFTC locale. Fabienne, représentante CFTC, a alors remobilisé le CHSCT, qui a pu conclure que la salariée qui avait mis fin à ses jours était profondément déstabilisée par une dégradation de ses conditions de travail, qu’elle avait vécu une situation professionnelle dégradante produisant une source de stress intense. Dès ce moment, des salariés ont compris qu’ils pouvaient-être soutenus, ont eu le
courage de venir vers Fabienne afin de témoigner de leurs conditions de travail. Si le déni de l’employeur n’est pas encore totalement dissout, force est de constater que l’entreprise a d’ores et déjà commencé à prendre des mesures de prévention et d’écoute.

Vous souhaitez rejoindre nos équipes et agir concrètement au service de vos collègues ? Contactez-vous !

Réagir à cet article