Recherche
Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'interimaire Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'intérimaire, édition 2017.
Vous pouvez aussi nous contacter afin de le recevoir gratuitement par courrier.

Réclamations DP - Ouest - Juillet 2016

vendredi 5 août 2016

1. Revues Performances  :
- Pouvez-vous nous confirmer la date limite du retour des revues performance ?
A ce jour de nombreux salariés n’en ont pas eu communication….

Réponse de l’employeur : Les salariés ont un retour des lors qu’une décision en terme de développement et d’évolution professionnelle est prise. Dans ce cas, le retour écrit est obligatoire et doit être effectué jusqu’au 30 Juin.


2. Impact du BREXIT chez Manpower France :
Des salariés intérimaires et permanents s’inquiètent de l’impact à venir du « Brexit » pour Manpower France.
- Manpower Angleterre est il une filiale de Manpower France ?
- Quel impact possible sur nos résultats ?
- Des salariés vont-ils être rapatriés en France en cas de récession ?

Réponse de l’employeur : Il ne s‘agit pas d’une question relevant de l’attribution des Délégués du Personnel Bretagne


3. Des salariés permanents s’inquiètent de devoir gérer des conflits entre Salariés Intérimaires et les Entreprises Utilisatrices pour la prise de congés pendant une mission.
- Allons nous privilégier la fidélisation de nos intérimaires ou la fidélisation de nos clients ?

Réponse de l’employeur : Dès lors que le salarié souhaite poser des congés pendant une mission, MANPOWER vérifie la possibilité de prendre des congés auprès de l’entreprise utilisatrice.Par la suite, MANPOWER donne ou pas son accord au salarié.


4. Service Clients Dédiés (SCD) :
- Les SCD améliorations du réseau téléphonique sont elles réalisées ? (Question de Mai)

Réponse de l’employeur : Plusieurs incidents sur la nouvelle téléphonie ont concerné environ un tiers des sites Manpower en novembre et décembre 2015 puis au début du mois de janvier 2016. Ces incidents sont liés à la défaillance de l’un de nos fournisseurs (Completel) qui a sensiblement altéré la possibilité d’émettre des appels sortants (sans pour autant affecter les appels entrants).
Des plans d’actions à court terme ont été immédiatement mis en place pour minimiser l’impact de ces incidents et rendre disponible le service sans interruption.
Parallèlement et comme cela avait annoncé aux représentants du personnel, un projet de fond a été mené pour permettre de stabiliser définitivement ce service en trouvant une solution définitivement stable avec nos fournisseurs.
Ces derniers mois, Manpower France a donc déployé un nouveau réseau pour chaque site (changement de prestataire de téléphonie : sortie de British Telecom et recours à Orange) ; cette évolution a contribué à améliorer
sensiblement la qualité du son et la disponibilité de la téléphonie. En pratique, il a été constaté une di vision par deux du nombre d’incidents majeurs sur les sites.
En 2016, Manpower France a continué de réaliser des actions visant, d’une part, à améliorer la qualité du son et, d’autre part, à réduire les coupures nationales de service téléphonique (entrant ou sortant).
Dans le cadre de l’amélioration continue des services informatiques, d’autres projets sont en cours afin de renforcer la qualité délivrée par nos fournisseurs de téléphonie. L’objectif de la DSI est d’offrir à l’ensemble des collaborateurs, où qu’ils se trouvent, un service répondant aux meilleures normes de qualité. Depuis mars dernier, aucune coupure nationale de téléphonie ne s’est produite. De nouvelles actions sont prévues en juillet.


5. notes de frais :
Dans votre réponse écrite de Mai à la question : « Combien faut-il envoyer de notes de frais pour être payé des frais kilométriques de la réunion Délégués du Personnel (DP) du mois de février 2016 ? vous écrivez « Il ne s’agit pas d’une réclamation et non pas d’une question DP ».
- Cela veut dire quoi ?

Réponse de l’employeur : Les notes de frais sont payées sans nombre minimal.


6. Visites Médicales des Salariés Intérimaires :
- Pourquoi Manpower ne rembourse pas systématiquement les Indemnités Kilométriques aux Salariés Intérimaires (SI) lorsqu’ils vont passer leur Visite Médicale ?
- Vous indiquez un remboursement « le cas échéant « dans une autre région, au nom de quoi ?

Réponse de l’employeur : Le temps passé pour la visite médicale, le temps de trajet pour s’y rendre et frais de déplacement générés le cas échéant, sont rémunérés qu’il soit effectivement pris sur le temps de travail ou non. A défaut de justificatif sur le temps passé, un forfait d’une heure est pris en charge par Manpower Il convient de prendre comme point d’arrivée, Il convient de prendre comme point d’arrivée,


7. A la réclamation des Délégués du Personnel CFTC Centre du mois de juin dernier :
- « Quelle est l’organisation prévue pour la gestion des absences des salariés pendant les vacances estivales ? »
La Direction refusait de répondre prétextant que « la question ne relève pas de la compétence des Délégués du Personnel mais du CHSCT ».
Les Délégués du Personnel CFTC Centre ont été contactés par des salariés car ils n’ont pas eu d’information à ce sujet.
- Merci à la Direction d’apporter une réponse au moins dans les grandes lignes.

Réponse de l’employeur : Chaque responsable d’agence / service organise son activité et la période des congés par la recherche de solutions organisationnelles adaptées à chaque situation. Par exemple : coordination dans la prise des congés, solidarité entre agences/services, responsable back up, diminution des horaires d’ouverture, fermeture d’agence.
Les salariés sont informés par leur hiérarchie de l’organisation du travail sur leur agence pendant la période estivale. Si jamais vous avez connaissance d’un salarié non informé de l’organisation de son équipe pendant l’été, merci de nous indiquer la personne. Le directeur de secteur Centre Loire a adressé un mail à son équipe le 29 juin dernier concernant les dispositions à tenir en cas de travailleur isolé pendant les congés d’été.
Ce sujet est effectivement de la compétence du CHSCT. A ce titre, l’organisation du travail en agences et CGA durant la période des congés d’été 2016 a fait l’objet d’une information en CHSCT CPC le 23 juin 2016.


8. Merci de transmettre les communications sur la prévention sécurité envoyées au réseau pour la période d’été.

Réponse de l’employeur : Cette question ne relève pas des prérogatives des
Délégués du Personnel mais du CHSCT.
Vous trouverez toutefois joints au présent compte rendu les communications transmises au réseau périmètre DR courant juin et juillet :
- Communication le 28 06 2016 destinataires : permanents DR et entités DR
- Communication le 19 07 2016 : permanents DR et entités DR
- Une Communication est destinée aux agences périmètre CHSCT CPC a été adressé le 21 07 2016, il s’agit d’un flash sécurité spécial (action définie en CHSCTCPC).


9. Droit d’alerte sur les dysfonctionnements informatiques :
Présentation du rapport de droit d’alerte de juin de la Délégué du Personnel CFTC Mme Aloise.
Pour rappel en mai « Les Délégués du Personnel Centre CFTC plusieurs fois et dernièrement, ont été interpellés sur les dysfonctionnements informatiques dans les unités de travail : pannes, interruptions, lenteurs…
A cause de ces problèmes, les salariés souvent sont obligés de rattraper le retard généré, sur les commandes à servir, création des contrats, saisie des relevés d’heures etc…, en dehors de leur temps de travail (12h14h/ au-delà de 18h). Sans parler du stress généré
Il devient très urgent d’intervenir car il existe une atteinte à la santé physique et mentale des salariés. Ces dysfonctionnements s’ajoutent à une charge de travail rendue lourde par les process internes et celles des clients. De plus avec le plan Envergure la société Manpower France a beaucoup misé sur l’atteinte de la performance grâce au digital, en mettant en avant des conversations et des outils informatiques, qui demandent d’ailleurs de vraies formations au lieu des e-learnings et des fiches réflexes (derrière un écran et sans aucun accompagnement pédagogique !)
La direction explique depuis quelques années que son but est de faire en sorte de changer ce système, mais c’est compliqué d’un coup pour un groupe comme Manpower. L’employeur avoue que les pannes informatiques depuis quelque temps sont nombreuses car il y a trop de chantiers en cours pour améliorer notre quotidien.
Prévision d’investissement Manpower : en 2014 annonçait une prévision de 7 millions alors que seuls 3 millions seront dépensés ; en 2015 prévision de 5 millions pour de 2,5 millions dépensés.
Une société ne peut pas investir que dans des outils informatiques prétextant qu’ils améliorent le quotidien. Il faut donner des moyens humains aussi et organiser la charge de travail tenant compte des conditions de travail.
La CFTC rappelle que le travail doit être adapté à l’homme et pas le contraire.
La CFTC demande à la direction de mettre en place une enquête au titre de l’Article l2313-23 ».

Réponse de l’employeur : Une enquête a été menée ces dernières semaines avec l’élue DP qui avait déclenché le droit d’alerte, Mme Antonella Aloise. Il est ressorti de cette enquête un constat de désaccord entre Mme Aloise et la
Direction représentée par Didier Roche.
En effet, bien qu’ayant participé aux mêmes entretiens, les deux parties ne sont pas parvenues aux mêmes conclusions qu’il s’agisse de l’ampleur des dysfonctionnements ponctuels informatiques ou des impacts desdits dysfonctionnements sur la durée du travail et sur la santé des salariés. Didier Roche a ainsi pu conclure de l’enquête que celle-ci n’a pas permis d’établir une réelle et objective atteinte à « la santé physique et mentale des salariés ».
Il est rappelé aux représentants du personnel que l’ensemble des sujets informatiques sont traités uniformément au niveau national par une Direction des Systèmes d’information (DSI) sans aucune déclinaison spécifique locale. C’est la raison pour laquelle, à l’initiative notamment de plusieurs organisations syndicales, la Direction de Manpower France a demandé au Directeur des Systèmes d’Information du Groupe Manpower, Alfonso Gonzalez, d’intervenir le 28 juillet prochain au CCE pour traiter le point de l’avancement des déploiements des outils informatiques. A cette occasion, Alfonso Gonzalez présentera également le plan de progrès en cours à la DSI qui s’inscrit dans le prolongement des engagements souscrits notamment dans le cadre du plan triennal Envergure.

Réagir à cet article