Agissez sur votre placement de participation aux bénéfices Manpower 2015 : le temps vous est compté pour opérer le bon choix qui vous convienne

Vous avez reçu ou allez recevoir un courrier vous informant du montant de votre participation et des possibilités de placement qui vous sont offertes (ou simplement un chèque pour les salariés dont le montant de participation est inférieur à 80 €).

Amundi est en charge de la gestion de ce capital. Cet organisme financier vous propose différents produits « maison » dont les taux de rémunération et les niveaux de risques sont accessibles sur leur site dans des fiches annexes. Par contre, aucune information n’est donnée sur le compte courant bloqué Manpower qui vous offre pourtant une rémunération garantie de 8,5% l’an, ce qui constitue un excellent rapport rendement (important) sur risque (nul).

Attention, votre choix de placement doit être fait avant le 27 avril. À défaut, c’est sur le produit Amundi à faible risque mais faible rémunération, que sera affectée votre épargne.

Vos représentants au Comité Central d’Entreprise ont demandé à ce que l’information sur le compte courant bloqué Manpower figure sur le courrier, mais celui-ci avait été envoyé la veille de la réunion !.. Peut-être figurera t-elle sur le site internet d’Amundi à qui nous en avons formulé la demande, mais ce qui n’est pas encore le cas au moment de la rédaction de cet article.

Faites circulez cette information auprès de vos collègues, afin qu’eux aussi puissent faire leurs choix en toute connaissance de cause.

Si vous touchez à nouveau de la participation aux bénéfices en 2015, c’est grâce à l’action de la CFTC Manpower

Le savez-vous seulement ? Il y maintenant neuf ans, la CFTC intervenait auprès du procureur de la République pour dénoncer une fraude à la redevance de marque, destinée à faire chuter les bénéfices de l’entreprise et à annihiler la participation aux bénéfices des salariés intérimaires et permanents. L’action de longue haleine lancée et portée par la CFTC Manpower pour la participation des salariés, relayée par les services fiscaux, porte donc enfin ses fruits cette année. Après un très léger frémissement en 2014, c’est en effet cette année que les redressements fiscaux commencent à jouer leur pleine efficacité, qu’ils permettent enfin aux salariés de retrouver une digne participation aux bénéfices 2015. La très longue durée avant le rétablissement de la participation, est due au fait que l’employeur Manpower a exercé tous les recours judiciaires possibles pour contrer et retarder le rétablissement des comptes de l’entreprise.

Sur ce dossier participation encore, comme sur les dossiers de fraudes à la paie actuellement portés par la CFTC, notre syndicat se retrouve systématiquement seul en ligne, pendant que tous les autres (sans exception !) se contentent de laisser faire. Soit qu’ils ne comprennent rien, soit qu’ils aient d’autre priorité que la défenses des droits et de l’intérêt des salariés Manpower. Quelle qu’en soit la raison, pour la CFTC Manpower il est anormal qu’elle soit le seul syndicat capable de prendre ses responsabilités sur des sujets d’une telle importance, tandis que les grandes centrales syndicales restent passives [1].


Voir aussi :
- notre article antérieur sur les redressements fiscaux de Manpower France concernant la redevance de marque, et le rôle de la CFTC Manpower en défense de la participation au bénéfices des salariés ;
- notre article antérieur sur l’introduction par la CFTC Manpower d’une procédure collective devant le Tribunal de Grande Instance de Nanterre sur le sujet des indemnités de congés payés des salariés intérimaires.