Recherche
Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'interimaire Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'intérimaire, édition 2017.
Vous pouvez aussi nous contacter afin de le recevoir gratuitement par courrier.

santé / sécurité au travail
temps de travail / jours fériés / RTT
embauche / effectifs
ancienneté / travail effectif
formation
handicap
CE Sud-Est

Réclamations DP - Sud-Est - Octobre 2014

mardi 6 janvier 2015


Parmi les intérimaires détachés, certains sont reconnus Travailleurs Handicapés, depuis plusieurs années. Leur reconnaissance est à renseigner dans la rubrique « Mon Manpower », sʼils le souhaitent.

1.
La Maison Départementale des Personnes Handicapées » (MDPH) demande à ce que le renouvellement de la demande soit entamé 6 à 8 mois à lʼavance.
- Avez-vous connaissance des délais des différents départements de notre région, afin que le dossier des salariés soit valablement suivi dans le temps ?

Réponse de l’employeur : Les délais de traitement des demandes de reconnaissance ou de renouvellement de reconnaissance sont effectivement très variables d’une MDPH à l’autre.
Nous ne sommes pas en mesure de définir le délai moyen par département.
L’AMIH préconise aux salariés de Manpower d’entreprendre les démarchent de renouvellement environ 6 mois avant le terme de la reconnaissance.


2.
- Comment les référents en agence sont-ils affectés sur leur secteur ?

Réponse de l’employeur : L’AMIH en collaboration avec les Directeurs de Secteur identifie les agences qui n’auraient plus de référent. Sur les secteurs, les Responsable Emploi (RE) sont chargés de veiller à ce que chaque agence dispose bien d’un Référent. Lorsqu’il n’y a pas de RE sur un secteur, la responsabilité incombe alors au Responsable Régional Ressources & Compétences (3RC). La nomination du Référent se fait de préférence sur la base du volontariat. A défaut, le Responsable d’agence est chargé d’affecter ce rôle à lui-même ou à l’un de ses collaborateurs.


3.
- Quelles formations sont-elles dispensées aux référents ?

Réponse de l’employeur : Le RE forme les nouveaux Référents. La Mission Handicap intérimaires peut également, à la demande d’un RE ou d’un 3RC, prendre en charge l’animation de la formation en présentiel.
Compte tenu de la difficulté de réunir les Référents en un même lieu, la Mission Handicap prévoit prochainement de proposer une formation à distance, soit sous forme de formation en ligne ou de conférences téléphoniques.


4.
- Nous proposons quʼune alerte par messagerie, ou autre dispositif à étudier (Texto sur téléphone portable par exemple), soit adressée aux salariés concernés, afin quʼils puissent consulter les différents spécialistes médicaux pour le suivi de leur reconnaissance.

Réponse de l’employeur : Nous remercions les Délégués du Personnel de bien vouloir préciser la question.
L’AMIH se tient à votre disposition pour étudier votre proposition dans le cadre des réunions de bilan. L’action envisagée devra toutefois respecter le fait que Manpower n’est pas tenu de collecter des informations d’ordre médical concernant ses salariés.


5.
- Comment se déroule le suivi entre lʼagence de rattachement du salarié intérimaire, et lʼAgence Manpower Insertion Handicap (AMIH) ?
En effet, des salariés intérimaires ont contacté en vain à plusieurs reprises cette structure, pour la constitution ou le suivi de leur dossier.

Réponse de l’employeur : Un suivi des reconnaissances périmées est mis en place par l’AMIH et vient renforcer le suivi assuré par les RE ou les agences.
Les agences de rattachement sont chargées de demander aux intérimaires s’ils envisagent de faire renouveler leur reconnaissance, s’ils ont entrepris les démarches ou s’ils ont obtenu le renouvellement. Elles peuvent alors jouer un rôle de conseil. Si une agence n’est pas en mesure de répondre à une question, elle peut également orienter le salarié intérimaire vers l’AMIH.
De manière générale, l’AMIH, que ce soit la Mission Handicap intérimaires ou permanents, est à disposition des salariés qui souhaitent être accompagnés dans leur démarches de demande de RQTH.
Nous sommes surpris d’apprendre que des salariés intérimaires ont cherché à joindre en vain l’AMIH. Si tel était le cas, ne pas hésiter à leur transmettre les coordonnées de Johann Lasternas, Chef de projet Mission Handicap intérimaires, tél. : 01.57.66.11.01, e-mail : mission.handicap@manpower.fr.


6.
- Quels projets sont-ils envisagés pour améliorer le suivi des salariés intérimaires reconnus travailleurs handicapés ?

Réponse de l’employeur : La refonte de la formation des Référents Handicap va prendre davantage en compte le volet accueil et accompagnement des intérimaires et candidats Travailleurs Handicapés.
Par ailleurs dans le cadre de la formation des RE, ces derniers ont bénéficié le 9 octobre d’une présentation d’une demi-journée sur la RSE. Il leur a été demandé de réfléchir à un plan d’action « handicap » pour l’année 2015. Objectif : redynamiser le sujet du handicap sur leur secteur par l’organisation d’événements dédiés à ce public en lien avec des partenaires ou des clients.


7.
Des salariés intérimaires ne comprennent pas le mode de calcul des cumul dʼheures annuelles.
- En effet, les heures sont-elles cumulées sur une année glissante, où sur une année civile ?
Des salariés intérimaires ont été contactés par leur agence, en vue de la distribution dʼune prime de fidélité.
- Combien de salariés sont concernés sur notre périmètre Rhône-Alpes ?
- Pour quelles raisons les intérimaires contactés au cours du mois dʼoctobre vont-ils toucher cette prime sur la paye versée autour du 12 décembre ?

Réponse de l’employeur : Les heures cumulées s’entendent sur une année glissante pour la gratification anniversaire.
Il ne s’agit pas d’une question relevant de l’attribution des Délégués du Personnel mais du CCE.
La gratification du premier lancement sur l’activité octobre 2014 sera payée en novembre et non en décembre.


8.
A ce jour, le service RH est-il informé de l’organisation physique des agences multi-sites, à savoir si les salariés permanents sont affectés à une agence ou tournent sur plusieurs agences :
- Combien d’agences ont un effectif qui reste sur son bureau ? Cela représente quel effectif de salariés ?
- Combien d’agences ont un effectif qui tourne sur 2 bureaux ? Cela représente combien de salariés ?
- Combien d’agences ont un effectif qui tourne sur 3 bureaux ou plus ? Cela représente quel effectif de salariés ?
- Quelle est la distance moyenne d’un bureau à l’autre et quelle est la distance maximale entre deux bureaux d’une même agence multi-sites ?

Réponse de l’employeur : Il ne s’agit pas d’une réclamation relevant de l’attribution des Délégués du Personnel.


9.
- Sur le nouveau système de téléphonie (si vous êtes une entreprise tapez 1, vous êtes intérimaire tapez 2...) :
Lorsquʼun intérimaire appelle l’agence pour un problème de paye, est ce que le système va le mettre gracieusement en relation avec le service paye ?
Quel est le retour des agences équipées par ce système ?

Réponse de l’employeur : Le salarié intérimaire contactant l’agence pour une mise en relation avec la hotline ne paie plus de surplus.


10.
- Question sur l’environnement de travail en agence :
Y a t’il des provisions effectuées pour le jour où il serait nécessaire de changer le mobilier d’une agence. Un exemple concret, l’agence de Roussillon en Isère. Un coup de blanc va être mis sur les murs de l’agence, mais les bureaux sont délabrés (tiroirs qui ne s’ouvrent plus, ou qui s’écroulent quand on les ouvre. Est ce à l’agence,
donc aux salariés permanents actuels, de payer de nouveaux bureaux ?

Réponse de l’employeur : Oui, il existe des provisions pour le changement de mobilier et travaux.


Réagir à cet article