1. Depuis bien longtemps, les représentants du personnel CFTC, et plus particulièrement les Délégués du Personnel font part à l’entreprise de leur désolation quant au manque de considération pour les salariés en contrat de professionnalisation/alternance.

Alors que la part de ces salariés sur l’effectif total augmente régulièrement, il est inquiétant de constater que la direction reste intangible sur le sujet des primes.
En effet, il est incompréhensible qu’un salarié en contrat de professionnalisation perçoive les primes liées aux salariés fonctionnels et non sur la partie liée au résultat net de son entité.
Ils sont pourtant en rapport direct avec le business des agences, souvent à l’origine de la bonne santé des indicateurs GRI, et effectuent des recrutements de qualité contribuant directement aux résultats.

En plus d’être injustes, les règles telles qu’elles sont conçues chez Manpower sont astucieusement faites pour qu’un faible nombre de salariés en Contrat de Professionnalisation soient ayants droit à ces primes.
4 mois d’ancienneté pour être ayant-droit + être présent au moment du versement soit en février de l’année suivante + arrivée de ces salariés souvent vers les mois de septembre/octobre + date des contrats restreinte (parfois 1 an) rendent cette équation inapplicable.

- Les élus CFTC demandent s’il est prévu d’inclure ces salariés Contrat d’apprentissage/Contrat de Pro dans le système de rémunération variable des agences en 2014 ?
- Des salariés demandent le montant de la prime versée en février 2014 pour un salarié en Contrat de Professionnalisation/Alternance présent toute l’année 2013 ?
- Des salariés demandent par quel biais il est communiqué ce genre d’information ?

Réponse de l’employeur : Il n’y a pas de modification du système de rémunération variable des AME en 2014, donc pas de changement non plus pour les alternants. Les informations évoquées sont reprises dans le cadre du bilan social.


2. Le mardi 24 décembre 2013, M. D. Directeur Général des Opérations, a envoyé le mail suivant à toutes les entités :

« Chères collaboratrices, chers collaborateurs,
Voici 2013 qui s’achève et je tiens très chaleureusement à vous remercier pour le chemin que nous avons réalisé ensemble, pour votre implication et pour tous les efforts qui ont été accomplis au cœur d’un environnement demeuré difficile tant pour le travail temporaire que pour le recrutement.
La feuille de route que nous nous étions fixés, et que j’ai plusieurs fois eu l’occasion de commenter, a été globalement suivie dans ses 3 objectifs : nous maintenir au-dessus du marché – préserver nos marges – tenir nos dépenses. Résultat : notre niveau de profitabilité est quasi égal à celui de 2012, en consolidé de toutes les régions, et ce malgré un chiffre d’affaires en retrait de 8%.
Comme je l’ai indiqué à l’ensemble des managers début octobre, et afin de tenir compte des efforts remarquables qui ont été réalisés dans le cadre de notre plan marge par l’ensemble du réseau, je vous confirme que le calcul de la rémunération variable des collaborateurs du réseau se fera sur la base de la marge brute cumulée 2013 de chaque agence majorée de 0,20pt.
La vitalité de Manpower en France sur cette année 2013 est aussi remarquée à Milwaukee, où j’étais avec Alain Roumilhac la semaine dernière pour présenter nos résultats et notre programme Envergure 2016.
Nous allons ouvrir 2014 sous plusieurs signes encourageants :
- Tout d’abord celui d’un marché qui se stabilise peu à peu. La semaine dernière, pour la première fois depuis deux ans, nos effectifs intérimaires étaient supérieurs de 1,3% par rapport à 2012.
- Celui d’une confiance renouvelée dans notre capacité à exécuter nos plans d’actions grâce à ce que nous avons su faire ensemble tout au long de 2013.
- Enfin, celui de notre vision partagée du Manpower de demain qui s’incarne dans notre programme Envergure 2016.
Vous le savez, le 26 novembre dernier nous avons lancé ce programme avec tous les managers de Manpower qui à leur tour sont chargés d’informer leurs collaborateurs de notre stratégie à trois ans mais aussi de la feuille de route et de la contribution attendue de chaque entité pour la première étape de 2014.

Je tiens particulièrement à ce temps de partage, d’appropriation et d’accompagnement dans chaque équipe car nous avons besoin de l’engagement de tous. Cela passe nécessairement par une parfaite compréhension de notre ambition et du rôle de chacun dans ce grand projet.
Vous pouvez aussi compter sur la présence de l’ensemble de l’équipe de direction, à vos côtés, sur le terrain pour faire gagner Manpower en 2014.
Je vous souhaite de bonnes fêtes et par avance une excellente année 2014.
Bien cordialement,
- Des salariés demandent certaines explications sur le passage suivant : « Comme je l’ai indiqué à l’ensemble des managers début octobre, et afin de tenir compte des efforts remarquables qui ont été réalisés dans le cadre de notre plan marge par l’ensemble du réseau, je vous confirme que le calcul de la rémunération variable des collaborateurs du réseau se fera sur la base de la marge brute cumulée 2013 de chaque agence majorée de 0,20pt. »

- Comment cela va-t-il se traduire concrètement pour chaque entité ?
- Quand et comment vont se faire les régularisations ?
- Qu’est-il prévu pour les salariés en CGA ? Sous quelle forme ? Dans quel délai ?

Réponse de l’employeur : Ces éléments seront pris en considération dans le cadre du traitement normal de la rémunération variable (février 2014 pour les primes liées à décembre).
A ce jour, les CGA ne sont pas concernés.


3. Chaque année, l’entreprise procède à des renégociations de ses contrats d’assurance engendrant des changements dans la procédure en cas de sinistre pour les salariés permanents.
Cette année encore, ce changement a eu lieu.
- Quelle est la procédure à suivre en cas de sinistre pour un salarié permanent ? Pour un salarié permanent dans le cadre de ses mandats ?
- Quels sont les coordonnées des personnes à contacter ?
- Merci de nous fournir l’intégralité des sinistres couverts ? De l’assurance rapatriement avec les plafonds à respecter ?

Réponse de l’employeur : Nous adressons les documents utiles pour l’assurance des salariés représentants du personnel dans le cadre de leurs mandats ainsi que l’information réalisée fin décembre concernant le changement d’assurance à destination des permanents.


4. Les Délégués du personnel découvrent chaque mois de nouveaux postes, sans que ces derniers soient référencés au sein de l’entreprise.
Après les « Chargés de Développement Conseil Client », et les « Responsables de mission », nous avons récemment découvert les « Chargés de Missions ».
- Combien de ces 3 catégories de salariés sont présents en Picardie et dans quel lieu de travail exercent-ils ?
- Où peut-on se procurer leur profil de poste ? Merci de nous les fournir.
- A quel système de rémunération variable sont-ils rattachés ?

Réponse de l’employeur : La fonction de chargé de mission existe au sein de l’entreprise, y compris au sein des DR. Il s’agit de collaborateurs fonctionnels qui bénéficient du régime de prime des fonctionnels.
En Picardie, il n’y a qu’un chargé de développement conseil client, sa rémunération variable est rattachée au système collaborateurs commerciaux AME. Il s’agit d’une situation particulière et qui n’a pas vocation à être développée. En tout état de cause, un avenant au contrat de travail a été formalisé et signé par le salarié.


5.
- Des salariés demandent par quel moyen ils peuvent se procurer le formulaire de récupération des heures supplémentaires ?
- Quelle est la procédure une fois ce formulaire rempli ?

Réponse de l’employeur : Ce formulaire est accessible sur Léo > Permanents > Paie permanents > Temps de travail > Rappel durée du travail.
Ce document doit être transmis par le manager et par mail au gestionnaire paie avant le 10 du mois suivant le mois concerné.
Une fois saisis, ces jours de récupération seront visibles sur le bulletin de paie ( Solde j. récup ) ou à travers le portail RH dans le compteur « jours de récupération ». Ils pourront être pris par journée ou demi-journée et saisis sur le portail RH sous la rubrique « RECUP »