La CFTC Manpower a vocation à être impliquée auprès de l’ensemble des catégories de salariés, qu’ils soient non-cadres ou cadres, collègues intérimaires ou permanents. Depuis le début du partenariat avec Pôle Emploi, en septembre 2009, la CFTC a donc depuis toujours accompagné les Conseillers Emploi dans l’amélioration de leurs conditions de travail.

La CFTC Manpower impliquée auprès des conseillers emploi

Parmi les sujets âprement défendus figurent le système de rémunération variable spécifique aux conseillers emploi, l’application des mesures liées à la mobilité, l’attribution de locaux et de moyens informatiques en cohérence avec les volumes de demandeurs d’emploi gérés, la juste répartition des frais entre Manpower et Manpower Égalité des Chances (MEDC), et bien d’autres encore.

En revanche, malgré les très nombreux échanges et beaucoup de patience, d’importantes divergences de points de vue sur l’inégalité de traitement entre Conseillers Emploi de niveau 4 et ceux de niveau 5 n’ont pu aboutir à une solution de conciliation.

Le 28 Juin 2013, la CFTC accompagnait 2 salariés permanents ex-Conseillers Emploi afin de saisir les tribunaux de Prud’hommes compétents en la matière.

Au cours du mois de Septembre 2013, la CFTC assistait ces 2 salariés lors de leur audience de conciliation. Les avocats de Manpower refusant de concilier, ces deux affaires seront plaidées au cours du mois de Février 2014.

Le fond de cette démarche repose sur notre détermination à faire respecter l’un des principes fondamentaux du droit du travail : « À travail égal, salaire égal ».

En effet, il nous est inconcevable que pendant plusieurs mois et années, les salariés de niveau 4 aient pu occuper le même poste de Conseiller Emploi que ceux de niveau 5, en effectuant les mêmes tâches, en atteignant les mêmes objectifs, en se voyant confier les mêmes responsabilités, mais en possédant des coefficients différents et des écarts de rémunération significatifs, allant jusqu’à 800 euros/mois. (hors rémunération variable)

La direction de Manpower a toujours eu beaucoup de difficulté à justifier cette inégalité de traitement.

Désormais, il appartient aux juges de statuer sur le fondement de nos demandes.

Vous avez occupé un poste de Conseiller Emploi et souhaitez défendre vos droits ?

Il est impératif de saisir rapidement le Conseil de Prud’hommes dont vous dépendez et de prendre contact avec nos correspondants CFTC sur ce dossier : Aurélie BEDOIT au 06.99.80.80.06 ou Jean-Marie MEGE au 06.83.49.04.60 représentants du personnel CFTC Manpower au CE Nord, à contacter quelle que soit votre région.


Voir aussi notre article concernant la procédure actuellement menée par les représentants CFTC, pour le respect du droit à indemnités de congés payés des salariés intérimaires Manpower.