Recherche
Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'interimaire Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'intérimaire, édition 2017.
Vous pouvez aussi nous contacter afin de le recevoir gratuitement par courrier.
Accueil > Négos et thèmes syndicaux > Calculez votre pouvoir d’achat > La CFTC, pour la prise de mesures immédiates sur le partage de la (...)

salaire / 13e mois
CCE - Section nationale CFTC
santé économique de l’entreprise

La CFTC, pour la prise de mesures immédiates sur le partage de la richesse

vendredi 27 mai 2011

La CFTC, lors de la dernière réunion des partenaires sociaux, le 26 avril, avait déjà demandé l’ouverture d’une négociation sur le partage de la richesse produite. La CFTC a réitéré sa demande avec fermeté. La CFTC regrette que les autres organisations syndicales n’aient pas adhéré à cette demande d’autant plus que, pendant ce temps, les dirigeants augmentent leurs salaires de 26 %, alors que les autres salariés bénéficient que de 0 à 2 % d’augmentation.

La CFTC propose, pour les entreprises de plus de 50 salariés, une réforme du mode de calcul de la participation financière et de son périmètre d’application, notamment pour intégrer les groupes et la sous-traitance. Pour les entreprises de moins de 50 salariés, la CFTC souhaite la mise en place d’un dispositif spécifique permettant une forme de participation en fonction des résultats.

Travailler sur l’information et la consultation des Instances Représentatives du Personnel (IRP), sur l’élaboration de la richesse produite et de son partage requiert un débat approfondi s’étalant sur de nombreux mois. Par contre, les mesures concernant le pouvoir d’achat et le partage de la richesse doivent, elles, être immédiates.

La CFTC regrette que contrairement à ce qui a été annoncé lors du comité de suivi du dialogue social, le patronat et les autres organisations syndicales refusent finalement d’aborder le partage de la richesse produite afin d’augmenter concrètement et rapidement le pouvoir d’achat des salariés.

Jacques Voisin

Président Confédéral

Réagir à cet article