Recherche
Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'interimaire Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'intérimaire, édition 2017.
Vous pouvez aussi nous contacter afin de le recevoir gratuitement par courrier.
Accueil > Actualités - Groupe Manpower > Communications - informations > Projets d’entreprise Manpower : Refondation, Envergure... > La direction Manpower finalement obligée de reculer dans sa volonté (...)

licenciement
contrat de travail
sanctions / contentieux
CCE - Section nationale CFTC

La direction Manpower finalement obligée de reculer dans sa volonté d'augmenter la charge pénale au niveau des agences

mercredi 15 septembre 2010


Ajout du 23/09/2010 :

Suite aux remous provoqués par les élus et l’administration au sein du CHSCT Ile de France, la direction Manpower a dû reculer hier dans sa volonté de vouloir se décharger à peu de frais de sa logique d’irresponsabilité et d’inaction de moyen en agence, qui peut malheureusement déboucher sur des contentieux au pénal (visites médicales, contrôles de visa, accidents du travail, etc) : sous la pression du rapport de force juridique et du renvoi de responsabilité opéré par les élus, la direction a dû supprimer la signature individuelle et la reconnaissance pénale qu’elle demandait à ses responsables d’agence.
A suivre...


Ajout du 16/09/2010 :

Suite à la mobilisation des élus au CHSCT d’Ile de France, l’administration a rappelé hier à l’ordre la direction sur l’absence de validité légale du processus de transfert de responsabilité pénale en l’état, notamment en ce qu’il doit être aussi soumis pour avis au CE.

A noter qu’il revient désormais à vos élus de proximité, selon la situation de chaque établissement, de poser les questions relatives aux absences ou problémes de moyens et d’organisation constatés dans votre région, avant que de pouvoir rendre un avis sur le principe de ce transfert de responsabilité pénale.

A noter aussi que la direction souhaitait se contenter d’avoir évoqué au CCE national la mise en place d’une politique dite « d’emploi responsable » pour espérer s’exonérer de toute autre considération...

Vous pourrez éventuellement rapprocher cet incident de l’actuelle farouche volonté de la direction Manpower France de supprimer vos élus de proximité, les seuls à même de pouvoir poser et aborder les problèmes concrets de votre quotidien, dans leur sens le plus réel.


Titre initial de l’article le 15/09/2010 :

Salariés Manpower du réseau : la direction renforce la charge pénale à votre niveau agence

Depuis quelques jours, vos Directeurs de secteur vous informent d’un nouvel outil : « Radioscopie AME (Emploi Responsable – Questionnaire) ».

Il comporte différents thèmes tel que le contrôle des titres, la non discrimination, la rémunération de référence, la sécurité et en dernière page le document d’engagement qui sert de signature.

Le document aborde des sujets important concernant notamment votre responsabilité dans l’entreprise, mais surtout votre responsabilité pénale !

D’ailleurs, l’entreprise n’oublie pas de vous avertir sur d’éventuelles sanctions qui peuvent vous êtes appliquées à savoir les amendes (qu’elle peut prendre en charge si elle le souhaite) et la prison que vous pouvez avoir en sursis mais qui sera indiquée sur VOTRE casier judiciaire.

Inutile d’espérer ensuite de rentrer dans la fonction publique. De plus, une éventuelle condamnation même avec sursis peut aussi porter préjudice à une personne de votre famille qui souhaite avoir l’habilitation secret/défense (Cf. intranet d’entreprise Léo, rubrique juridique/sanctions).

Alors qu’aujourd’hui nous, responsables d’agence, n’avons absolument pas l’autonomie pour faire correctement notre métier, la direction tente de nous faire endosser un maximum de responsabilités afin de se décharger des siennes et ainsi licencier quand bon lui semblera un collaborateur qui par surcharge de travail ne sera pas dans les clous.

La deuxième phrase est extrêmement dangereuse pour tous les managers du réseau, nous citons :
« A ce titre, je reconnais avoir à ma disposition l’ensemble des moyens et outils me permettant … »

Vous êtes les fusibles de Manpower, ne signez pas ! Si personne ne signe ce document la direction de Manpower sera obligée de faire autrement.

La CFTC s’oppose à cette signature et aux contraintes qui vont suivre pour obliger les responsables d’agence à signer. Elle dit non au management par la terreur.

La CFTC propose l’insertion de ces mesures dans le check-up qualité ou dans le PAS et demande le retrait de la signature du document.

Exprimez-vous en toute confidentialité et faite savoir ce que vous pensez de cette mesure, en postant vos réactions sur notre espace d’expression.

Lors de votre accès à cet espace, vous serez guidés afin de créer un pseudonyme vous permettant de publier votre contribution.

Réagir à cet article