Recherche
Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'interimaire Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'intérimaire, édition 2017.
Vous pouvez aussi nous contacter afin de le recevoir gratuitement par courrier.
Accueil > Actualités - Groupe Manpower > Communications - informations > Projets d’entreprise Manpower : Refondation, Envergure... > Disparition des élus CE de proximité : la Direction Départementale du Travail, (...)

représentants
CCE - Section nationale CFTC
santé économique de l’entreprise
CE / CCE (comité d’établissement)

Disparition des élus CE de proximité : la Direction Départementale du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle, désavoue Manpower

mercredi 2 juin 2010

La Direction Départementale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (DDTEFP) a rejeté en date du 17/05/2010 la demande de la direction de Manpower dans sa tentative de diminuer la représentativité salariale à travers le regroupement de nos 7 Comités d’Établissement en un seul Comité d’Entreprise, divisant de ce fait la représentation des salariés par 7 !

La DDTEFP a notamment souligné que les 6 Directions Opérationnelles (DO) bénéficiaient d’une autonomie suffisante dans leurs prises de décision, leur permettant d’être considérées comme établissement à part entière.

Nos 7 Comités d’Établissement (CE) et notre Comité Central d’Entreprise (CCE) sont donc maintenus. Nous ne savons pas encore à l’heure actuelle si Manpower a décidé de faire appel de cette décision.

C’est une victoire pour l’entreprise et les salariés, car les instances CE
sont le lieu essentiel d’identification, de discussion et de formalisation
avec les DO des problématiques socio-économiques réelles de terrain. Ces instances permettent à nos dirigeants d’être en prise avec les réalités de l’entreprise et de ses salariés, et à défaut de savoir les écouter, ces instances sont aussi le lieu de leur mise en responsabilité.

Mais c’est aussi une belle victoire pour la CFTC, qui avait préparé pour la DDTEFP un important dossier, afin d’apporter une solide contre-argumentation au projet de la direction. Les négociations pour le protocole pré-électoral vont maintenant pouvoir se dérouler (première réunion prévue le 10 juin 2010).


Voir aussi :

- notre article postérieur sur la condamnation de la direction de Manpower France dans sa tentative d’intimidation judiciaire d’élus CHSCT ;
- notre article postérieur sur le nouveau désaveu de la direction par le Ministre du Travail dans sa démarche de suppression des CE ;
- notre article postérieur sur l’arrêt de Cassation coupant court aux velléités de la direction Manpower, dans sa volonté de suppression des intérimaires des CHSCT ;
- notre article postérieur sur les errements stratégiques et organisationnels de la direction de l’entreprise.

Réagir à cet article