1. Souplesse sur les contrats de travail Intérimaire :
- La souplesse négative peut être appliquée par l’utilisateur, mais un intérimaire désirant interrompre sa mission à la date de fin de contrat, est-il dans l’obligation d’effectuer la souplesse positive demandé par l’utilisateur ?
- Quels risques encourra-t-il de ne pas effectuer cette souplesse positive ?

Réponse de la Direction : Le collaborateur fera une rupture de contrat à son initiative.