Recherche
Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'interimaire Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'intérimaire, édition 2017.
Vous pouvez aussi nous contacter afin de le recevoir gratuitement par courrier.
Accueil > Actualités - Groupe Manpower > Activité et compte-rendus CFTC sur vos instances CE et DP > CE Nord > Réclamations DP - Picardie/Champagne/Ardennes - Février 2007

Réclamations DP - Picardie/Champagne/Ardennes - Février 2007

jeudi 22 mars 2007


1. Recrutement interne

- Lorsqu’un poste est à pourvoir en interne dans une entité quelconque de l’entreprise, quelles sont les obligations de l’employeur ? (Affichage et informations des salariés, sélection et recrutement des candidats, etc.)
- Sous quelle forme est formulée la réponse faite aux candidats non sélectionnés (écrite ou verbale) ainsi que les raisons du refus ?
- Existe t-il un texte de loi à ce sujet ?
- Des postes ont-ils été proposés à certains salariés sans diffusion de l’offre ?

Réponse de la Direction : Tous les postes à pourvoir (aussi bien en CDI que CDD longue durée) sont diffusés en priorité en interne sous Léo pour que les collaborateurs puissent en avoir connaissance, l’entreprise veut en effet promouvoir la mobilité et la favoriser. Il arrive qu’un collaborateur soit déjà pressenti sur le poste au moment de sa diffusion, mais nous avons l’obligation interne de le faire paraître dans Léo. Nous diffusons les postes sur les sites Manpower (rubrique Manpower recrute pour Manpower) lorsque nous les ouvrons à l’externe.
A l’heure actuelle et jusque la fin de l’année, les postes sont aussi mis à jour tous les mois dans la Bourse de l’Emploi qui est affichée au niveau des DO et du siège, cela faisait partie des engagements du PSE.
Au niveau du recrutement, les RH sélectionnent les candidats exclusivement sur leurs compétences.
La passation d’un test de recrutement comme le PAPI est automatiquement suivie d’une restitution orale.
La réponse négative peut-être verbale (téléphone) ou écrite. La réponse verbale apporte bien souvent des commentaires, alors que la réponse écrite est une lettre type.


2. Effectifs salariés Manpower

- Comment est calculé le nombre de salariés nécessaire à une entité (DO – Agence – CTA) ?

Réponse de la Direction : Le nombre de salariés d’une agence est en fonction de l’activité de celle-ci. Nous budgétons des postes en fonction du volume de paies traitées.


3. Primes CTA

Le calcul de la prime trimestrielle des CTA sera modifié avec l’arrivée des paies mensuelles.
En effet, le calcul s’effectuera sur le nombre de semaines contenues dans une paie (maxi 4 semaines/mois) et ce quelque soit le nombre de RA saisis.
Comparativement à l’ancien système le calcul s’effectuait en fonction du nombre de relevés d’activités produits, le relevé d’activité étant considéré comme égal à une paie dans le calcul de la prime.

Exemple : CI avec 6 contrats dans le mois dans différentes entreprises.

Ancien calcul : 6 relevés d’activité produits pour le mois ; nouveau calcul : 4 semaines produites pour le mois ; différence = 2 au détriment du salarié.

Conclusion : le nouveau système va engendrer une diminution du montant de la prime.

- Les salariés des CTA ont-ils été informés de ce changement ?
- Si oui, sous quelle forme ?
- Si non quand compte t-elle le faire et de quelle manière ?
- Comment la Société Manpower compte t-elle compenser cette perte de revenu ?

Réponse de la Direction : Voir mémo en annexe qui va être diffusé dans les tous prochains jours.)

Commentaire de vos délégués CFTC : Il faut savoir qu’un 1er mémo avait été envoyé par courriel aux CTA concernant le calcul de la prime CTA pour 2007 avec le passage en NPI.
Ce calcul était très défavorable pour les salariés, d’où notre question à ce sujet. A notre grande surprise, les DO ont reçu un second mémo annulant et remplaçant le précédent le 23 février, soit 2 jours avant cette réunion DP. Bien entendu ce dernier ne correspondait plus du tout au premier, car le calcul ne s’effectuait plus au nombre de semaines par mois mais au nombre de relevés d’activité saisis !


Réagir à cet article