Recherche
Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'interimaire Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'intérimaire, édition 2017.
Vous pouvez aussi nous contacter afin de le recevoir gratuitement par courrier.
Accueil > Actualités - Groupe Manpower > Communications - informations > Plan social Manpower 2005/07 > Actions et évènements > La CFTC et la CGT organisent pour lundi un référendum auprès du personnel sur (...)

licenciement
CCE - Section nationale CFTC
santé économique de l’entreprise

La CFTC et la CGT organisent pour lundi un référendum auprès du personnel sur la signature du PSE et le retrait du référé devant le TGI de Paris.

vendredi 13 janvier 2006

Nous sommes concients que la situation des personnels impactés par le plan social est douloureuse et intenable. Néanmoins, comprenez bien que la situation est due non pas à une surenchère des élus, mais au refus du Président de Manpower France, M. Jean-Pierre L., de donner quelques jours aux élu(e)s pour réfléchir à tête reposée, et surtout consulter les salariés et les experts sur le texte définitf.

Nous vous rappellons le contexte : nombre des élus étaient dans un état de fatigue extrême (une nuit blanche plus une journée d’affilée de négociations) avec une pression et un stress de ces dernières semaines qui n’a fait que s’amplifier durant ces derniers jours.
Les élus CFTC ont simplement demandé à M. Jean-Pierre L. quelques jours de réflexion. Celui-ci était totalement libre de donner son accord à ce délai, quand bien même en précisant qu’il n’était pas question de se revoir à nouveau pour négocier, seulement pour dire oui ou non à sa proposition.

Sans la détermination de certains élu(e)s, les avancées obtenues n’auraient tout simplement pas existées.
Alors que certains préconisaient la signature dès la deuxième quinzaine de novembre, nous n’avons pas cédé à la pression de la direction et pris le temps qu’il fallait pour bien analyser toutes les données de ce plan, obtenir l’avis des experts et engager un recours en référé de façon à obtenir un moyen de pression et d’échange.
N’oublions pas que les mêmes élu(e)s du CCE qui aujourd’hui contestent le délai que nous réclamons sont en partie les mêmes qui ont voté contre le recours d’un référé au TGI (14 voix pour, 10 contre), et qui étaient prêts à signer dès l’annonce de ce plan, comme à leur habitude.
Sans ce recours et la pression que nous avons mise sur la direction, nous ne pensons pas que nous aurions obtenu autant d’améliorations du PSE.

D’ailleurs, nous rappelons que le calendrier du plan social a été suivi à la lettre et qu’il n’a pour l’instant subi aucun retard, ce qui est assez rare !
Il n’y donc aucune raison de paniquer et de signer immédiatement, sans se donner le moindre délai de réflexion et de consulter les salarié(e)s sur un PSE qui les concerne directement. Cette politique d’information et de concertation avec nos collègues a toujours été un des cheval de bataille des élu(e)s CFTC.
Elle figure dans nos professions de foi des dernières élections. En vous demandant votre avis, nous ne faisons que respecter nos engagements.

Nous allons donc prochainement publier sur notre site la synthèse des propositions du PSE et vous demander votre avis dès lundi matin.

Réagir à cet article