Recherche
Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'interimaire Téléchargez le guide CFTC-Manpower de l'intérimaire, édition 2017.
Vous pouvez aussi nous contacter afin de le recevoir gratuitement par courrier.

santé / sécurité au travail
embauche / effectifs
préavis
CE Ile-de-France
santé économique de l’entreprise
transport / mobilité

Réclamations DP - Ile-de-France - Octobre 2005

jeudi 3 novembre 2005


1. Frais financiers / factures recrutements :
Pourquoi les frais financiers de l’activité recrutement sont imputables sur l’agence et non sur le compte d’exploitation des consultants ?

Réponse de la direction : Effectivement à ce jour les frais financiers de l’activité recrutement sont imputés sur le compte d’exploitation de l’agence et non sur celui du consultant. Ce problème technique n’est pas encore résolu, mais il semblerait qu’une évolution ait lieu en 2006.


2. Compte d’exploitation des consultants :
Combien de temps l’entreprise acceptera les comptes d’exploitations négatifs des consultants ?

Réponse de la direction : La Direction est tout à fait consciente qu’il s’écoule de fait, compte tenu de la phase d’intégration du collaborateur sur un nouveau métier, un certain délai entre la prise de poste du consultant et l’affectation au compte d’exploitation des conventions qu’il a signées avec un client.


3. Frais variables :
De quelle manière sont imputés les détails des frais imputés sur les cpx d’exploitation des consultants (frais téléphonique, postaux, déplacements, papeterie etc ...) ?

Réponse de la direction : C’est au Responsable d’Agence qu’il appartient de déterminer le code d’imputation (agence : code gestion classique ou consultant : code gestion en R) pour chaque facture reçue. C’est donc lui qui a la main pour affecter les dépenses sur le compte adéquat, étant entendu que les notes de frais saisies par le consultant lui-même sont, elles, directement imputées sur le compte d’exploitation du consultant en recrutement.


4. Frais kilométriques
Etant donné que l’entreprise demande de plus en plus de visites commerciales, et de la forte augmentation des prix du carburant, nous ne pensons pas qu’il s’agisse d’une revendication, mais un réajustement est-il envisagé ?
Pour quel raison le remboursement est-il dégressif ?

Réponse de la direction : Cette question est une revendication et ne relève pas de la compétence des DP. Par ailleurs, ce sujet a déjà été évoqué lors des réunions des 1er et 21 septembre derniers.
Tout comme le barème ACOSS, le barème Manpower obéit à une logique d’amortissement du véhicule (dépréciation du véhicule) et tant qu’outil de travail. A ce titre, les barèmes kilométriques ACOSS et Manpower sont dégressifs.


5. CDD
L’information circule dans le réseau que tous les contrats CDD à terme, ne seront pas renouvelés.
- > Y aura-t-il une étude au cas par cas par agence ?
- > l’entreprise s’engage sur quel délai de prévenance en cas d’arrêt ?

Réponse de la direction : Chaque cas sera étudié individuellement quant à la poursuite ou non du contrat en cours, et les collaborateurs seront prévenus au plut tôt de l’arrêt éventuel de leur contrat, si possible une semaine avant le terme prévu.


6. Embauche
Sur les 109 postes proposés sur Léo, combien sont de réelles créations ?

Réponse de la direction : Cette question ne relève pas de la compétence de DP au sens de l’article L422-1 du Code du travail (réclamations individuelles ou collectives).


7. Tabac
Que peut faire un collaborateur intérimaire lorsqu’il effectue une mission dans un service et que les salariés y fument ?

Réponse de la direction : La direction fait remarquer que cette question n’est pas parvenue dans les délais. Néanmoins, elle informe que le collaborateur intérimaire doit se rapprocher de l’entreprise utilisatrice concernée, de manière à ce qu’une solution appropriée soit trouvée.


Réagir à cet article